Picardie Nature

vendredi 6 mars 2015

1 rue Croÿ
BP 70010
80097 Amiens cedex 3

Tél. : 03 62 72 22 59

Site internet

http://www.picardie-nature.org/

Personnes contact

  • Sébastien MAILLIER Chargé de mission faune
    sebastien.maillier@picardie-nature.org 03 62 72 22 55
  • Sébastien LEGRIS Chargé d’études faune
    sebastien.legris@picardie-nature.org 03 62 72 22 53

Description
Picardie Nature est une association d’étude et de protection de la nature, créée en 1970. Membre de FNE, ces actions concernent :

  • l’étude de la faune, en réalisant des recherches sur diverses groupes d’espèces animales (oiseaux, chauves-souris, libellules...) ;
  • la protection de la faune, en menant des actions de conservation d’espèces comme les phoques, les busards, les amphibiens, les chauves-souris ;
  • la protection de l’environnement en servant de point d’appui aux politiques publiques en matière de développement durable ;
  • la découverte de la nature en transmettant des savoirs et compétences, au grand public et aux scolaires pour la connaissance et la protection de la biodiversité.
Picardie Nature et les oiseaux marins
Dès sa création l’association s’est investie dans des suivis comme le ramassage des oiseaux échoués sur le littoral picard, le comptage des oiseaux stationnant en Baie de Somme ou encore le suivi de la reproduction d’espèces (ex : nidification du Fulmar boréal sur les falaises picardes, suivi de colonies...). Les connaissances accumulées par Picardie Nature et sa participation dans des projets de protection et de gestion de certains sites, comme la Réserve Naturelle de la Baie de Somme, jouent aussi un rôle non négligeable dans la protection des oiseaux marins du littoral Picard.

Actuellement Picardie Nature continue de s’investir dans l’étude des oiseaux marins, aux travers de diverses enquêtes comme l’Euro Birdwatching, le suivi des oiseaux d’eau hivernants à la mi-janvier (W.I.), l’étude de la migration sur des sites comme le Banc de L’îlette et la pointe du Hourdel ou encore l’étude « Grand Cormoran hivernant ». Depuis 2014, l’association participe aux suivis menés dans le cadre des Aires Marines Protégées, avec l’enquête EcoQo guillemot et fulmar, 2 espèces servant d’indicateurs dans la pollution aux hydrocarbures et aux matières plastiques. D’autres projets sont en cours notamment dans le cadre du programme « Interreg prédateurs supérieurs », avec des campagnes prévues de transect en mer pour mieux connaître la fréquentation de l’avifaune marine au large de nos côtes ou encore des suivis spécifiques portant sur les grèbes, plongeons, fulmar et Tadorne de belon.

Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 22 mai 2017

Publication

35 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
8 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
0 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté