Parc Naturel Marin d’Iroise

vendredi 6 mars 2015

Parc naturel marin d’Iroise
Agence des aires marines protégées
Pointe des Renards
29217 Le Conquet
Tel : 02.98.44.17.00
parcmarin.iroise@aires-marines.fr

Site internet

http://www.parc-marin-iroise.fr/

Personnes contact

  • Cécile LEFEUVRE, chargée de mission habitats, espèces et espaces protégés au Parc naturel marin d’Iroise : cecile.lefeuvre@aires-marines.fr, 02.98.46.63.37
  • Mickaël BUANIC, agent de terrain à l’antenne Sud, référent oiseaux : mickael.buanic@aires-marines.fr, 02.98.75.51.42
  • Yannis TURPIN, agent de terrain à l’antenne Nord, référent oiseaux : yannis.turpin@aires-marines.fr, 02.98.46.63.33

Appartenance à un réseau

  • Forum des gestionnaires d’aires marines protégées,
  • MAIA (Marine protected Area in the Atlantic Arc),
  • PANACHE (Protected Area Network Across the Channel Ecosystem),
  • Observatoire du Patrimoine Naturel Littoral (Réserves naturelles de France / AAMP)
  • Observatoire régional des oiseaux marins nicheurs de Bretagne
  • Tables-rondes des gestionnaires d’AMP des façades Atlantique et Manche mer du Nord

Description
Le Parc naturel marin d’Iroise est une aire marine protégée. Située à la pointe du Finistère, elle couvre 3500 km² de l’espace marin compris entre l’île de Sein, Ouessant et les limites de la mer territoriale.
Un parc naturel marin a trois objectifs principaux :

- Mieux connaître le milieu marin ;

- Protéger l’espace marin ;

- Développer durablement les activités dépendantes de la mer.

L’instance de gouvernance du Parc est le conseil de gestion. Composé de 49 membres, il réunit des élus locaux, les services de l’Etat, des pêcheurs professionnels, des associations d’usagers de loisirs (plaisanciers, plongeurs, etc.) des associations de protection de la nature et des scientifiques.

Pour mener à bien ses missions et les actions décidées par le conseil de gestion, le Parc bénéficie de moyens humains, financiers et matériels mis à disposition par l’Agence des aires marines protégées.

Le PNMI et les oiseaux marins
Le Parc naturel marin d’Iroise est une aire marine protégée (AMP) à divers titres : parc naturel marin, sites Natura 2000, OSPAR et réserve de biosphère.

Au titre de son plan de gestion qui vaut document d’objectifs, validé en 2010, cette AMP a entre autres pour objectif de maintenir en bon état de conservation les espèces remarquables à forte valeur patrimoniale et de garantir les potentialités d’accueil de l’avifaune marine et terrestre.

Le conseil de gestion du Parc naturel marin d’Iroise, en tant que gestionnaire d’une aire marine protégée OSPAR et opérateur des sites Natura 2000 en mer, a donc la responsabilité du bon état de conservation des espèces protégées et remarquables. A ce titre, il doit disposer de données scientifiques pour appréhender leur état de conservation afin de proposer, le cas échéant, des mesures de gestion et de protection des oiseaux.

-1. Afin de renseigner les indicateurs oiseaux du tableau de bord du PNMI et effectuer le rapportage au titre de Natura 2000, les données suivantes sont collectées auprès des partenaires ou en interne :

  • a. Oiseaux marins nicheurs : nombre d’espèces nicheuses d’oiseaux marins ; évolution numérique des effectifs des océanites tempête, cormorans huppés, sternes naines et goélands bruns ; production en jeunes de la sterne naine, du cormoran huppé et de l’océanite tempête.
  • b. Oiseaux inféodés à l’estran : évolution numérique des effectifs hivernaux de limicoles ; évolution du nombre total de couples nicheurs d’huîtrier pie et de grands gravelots.
  • c. Oiseaux nicheurs terrestres : évolution des effectifs reproducteurs de busard des roseaux, faucon pèlerin, crave à bec rouge, busard des roseaux et fauvette pitchou.



-2. Le PNMI met en place des mesures de gestion en faveur de l’avifaune. Nous pouvons citer par exemple :

  • a. Mise en défens des colonies de sternes sur l’île de Litiri dans l’archipel de Molène ;
  • b. Régulation de la population de chats sur l’île de Molène pour limiter la prédation sur les océanites tempête ;
     ::c. Sensibilisation des publics sur l’île de Sein sur la reproduction des sternes, huitriers et gravelots.



-3. Le conseil de gestion du PNMI prend en compte l’avifaune dans les avis conformes et simples qu’il est amené à rendre sur les activités et projets se déroulant dans le périmètre du parc.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 22 mai 2017

Publication

35 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
4 Sites Web
8 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
0 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté